Home > Immobilier > Résidence de tourisme : un pari gagnant dans l’immobilier

Résidence de tourisme : un pari gagnant dans l’immobilier

Dans le monde de l’immobilier, le placement locatif n’a plus besoin de faire ses preuves. Les investisseurs sont nombreux à compter dessus pour se constituer un patrimoine digne de ce nom. Seulement, beaucoup ne veulent pas s’embarrasser de la gestion locative, qui apparaît comme une tâche chronophage. De plus en plus de personnes se tournent donc vers la résidence de tourisme, qui leur permet d’investir dans un appartement sans les aléas de la gestion locative.

Résidence de tourisme : un investissement rentable

2021 sonnera la fin du dispositif Censi-Bouvard, qui permet actuellement de bénéficier de déductions fiscales importantes. L’année ne sonnera toutefois pas la fin de l’intérêt que portent les investisseurs à la résidence de tourisme. En effet, acheter un appartement dans un lieu touristique et déléguer sa gestion à un exploitant semble être le combo gagnant.

Grâce à ce placement, les investisseurs se constituent rapidement un patrimoine immobilier et peuvent dégager des revenus supplémentaires. En passant par un exploitant, ils proposent le bien à des locataires sans s’encombrer de la partie administrative. En outre, avec le statut de loueur en meublé non professionnel, l’investisseur va pouvoir défiscaliser son investissement dans l’immobilier.  

Cet investissement, selon les professionnels, est rentable de 3% à 5%, selon l’emplacement de la résidence. Évidemment, plus l’investisseur occupe l’appartement, plus le rendement est faible. L’idée est donc d’acheter un bien pour le laisser libre à la location lors des vacances en haute-saison.

Gestion locative : une procédure simplifiée

Lorsqu’on investit dans une résidence secondaire, on se charge soi-même de la gestion locative, à moins de faire appel à un prestataire. Il faut donc gérer les réservations mais aussi l’entretien de l’appartement. Un temps que beaucoup d’investisseurs n’ont pas ! L’investissement en résidence de tourisme permet quant à lui de simplifier cette gestion locative, voire de la faire disparaitre.

L’investisseur ne s’occupe de rien. L’organisation est assurée, de A à Z, par l’exploitant. Toutefois, il ne faut pas faire une confiance aveugle aux groupes commerciaux qui sollicitent les investisseurs. En effet, il convient de toujours lire le bail commercial. La répartition des charges doit être équitable. Le plus souvent, les frais d’entretien courants sont à la charge de l’exploitant, tandis que les gros travaux sont à celle de l’investisseur.

Résidence touristique : le moment d’investir

Aujourd’hui, la tendance des prix est à la baisse. Alors que, au début des années 2000, le marché de la résidence touristique connaissait un véritable essor, soutenu par les dispositifs de défiscalisation, la crise a laissé des traces. Désormais, les prix des logements ont baissé et les opportunités sont à saisir auprès des exploitants qui ont survécu à cette crise financière.

Les spécialistes estiment que les appartements sont aujourd’hui 30% moins chers qu’il y a dix ans. Vous l’aurez compris, c’est donc le moment d’investir ! Mais, attention, vous devez bien choisir votre emplacement. Celui-ci doit se trouver dans une zone touristique qui attire, chaque année, les touristes. Parmi les destinations phares ? Les stations balnéaires et les stations de ski.

Alors, vous souhaitez investir dans l’immobilier ? Et si, au lieu de vous orienter vers une résidence secondaire, vous tenteriez d’investir en résidence de tourisme ? Les résidences touristiques, à l’heure où les prix sont encore bas et où le dispositif Censi-Bouvard n’est pas encore supprimé, sont de véritables paris gagnants !

Leave a Reply