Home > Immobilier > Investissement locatif : quel arrondissement de Lyon privilégier ?

Investissement locatif : quel arrondissement de Lyon privilégier ?

Investissement locatif à Lyon

Lyon fait partie des cinq villes françaises où l’investissement est rentable. Ville attractive, dynamique et culturelle, elle est à mi-chemin entre la Méditerranée et les Alpes, et se situe au carrefour de l’Europe.

Pour un investissement locatif rentable à Lyon, il est préférable de partir soit sur un studio, soit un T2, soit une colocation. Ces trois types de logement sont les plus prisés par les locataires, dont une grande partie est étudiante.

Les arrondissements rentables

Investir à Lyon 6

Un investissement locatif neuf à Lyon 6ème est considéré comme une valeur sûre, surtout avec un bon apport au départ. Ce quartier bourgeois est fourni en restaurants de qualité et en infrastructures culturelles. Il bénéficie par ailleurs du rayonnement du parc de la Tête d’Or. C’est un des arrondissements prisés par les étudiants qui en ont les moyens. Ils privilégient également le 5ème arrondissement, le Vieux Lyon, qui est très riche en bars et restaurants. Le cachet de l’architecture et les rues majoritairement pavées offrent un superbe cadre de vie.

D’autres quartiers se hissent au rang des arrondissements recherchés, comme le 7ème. Le dynamisme du quartier de Gerland et le 7ème en général attirent les jeunes actifs par son côté cosmopolite et ses nombreuses infrastructures sportives. Il s’agit aussi d’un des plus grands arrondissements lyonnais.

Enfin, le secteur Part-Dieu, dans le 3ème arrondissement, est à surveiller puisqu’il a une influence économique importante.

Les secteurs à éviter

Dans le cadre d’un projet d’investissement locatif, certains arrondissements sont tout de même à éviter si l’on souhaite un minimum de rentabilité :

  • Le quartier Etats-Unis, dans le 8ème
  • Dans le 9ème arrondissement, le quartier Duchère
  • Le secteur Carré de Soie, à Villeurbanne

La location dans ces quartiers a été saturée, notamment par les programmes d’investissement liés à la loi Pinel. Pour les futurs locataires, ils ne sont pas suffisamment attractifs ou sont trop éloignés des écoles, du centre ou des transports en commun.

Leave a Reply