location-bureau-defense

Bureaux : faut-il louer ou acheter ?

Tôt ou tard, tout chef d’entreprise doit choisir entre la location et l’achat de ses locaux professionnels. Chaque solution a ses avantages et ses inconvénients, que nous allons vous présenter dans cet article.

Louer ses bureaux : points forts et points faibles

location-bureau-defenseLocation de bureau à Paris 8

, à Lyon, à Marseille… Il est facile pour une entreprise de trouver rapidement des locaux adaptés à ses besoins dans les grandes villes. La location de bureau est aussi appréciée pour sa flexibilité. Les jeunes entreprises pourront plus facilement déménager vers des locaux plus grands en cas d’augmentation de l’activité et de la masse salariale. Les plus petites structures pourront quant à elles trouver des alternatives au bail commercial, comme le bail dérogatoire et les plateformes de coworking.

Sur le plan fiscal, les loyers sont déductibles du résultat imposable annuel, ce qui est un autre avantage. Les entreprises conservent leur capacité d’investissement pour les besoins de leur développement économique.

La location de bureaux présente toutefois quelques inconvénients, notamment le coût nécessaire pour emménager dans les zones les plus chères. Par exemple, une entreprise qui opte pour une location de bureaux dans une grande ville pourra parfois verser jusqu’à 9 mois de loyer pour entrer dans ses locaux. D’autre part, il est toujours possible que les loyers viennent à augmenter.

Local professionnel : les avantages et les inconvénients de l’achat

location-bureau-defense

Plutôt que de louer des bureaux à La Défense, certains entrepreneurs préfèrent les acheter. En effet, cet acquisition leur permet de se constituer un patrimoine et de faire figurer le local professionnel à l’actif du bilan de l’entreprise. L’achat offre une meilleure maîtrise de ses dépenses que la location puisque le loyer peut être augmenté selon l’indice du coût de la construction. L’augmentation de la valeur des locaux fait augmenter la valeur de l’entreprise.

Cette tendance peut toutefois s’inverser, par exemple dans le cas d’une crise financière. De plus, les sommes allouées pour l’achat des bureaux ne pourront pas servir à développer l’entreprise.Une vision nette du développement est nécessaire pour se lancer dans l’achat. À défaut, l’entreprise risque de se retrouver dans des locaux trop grands ou trop petits.

Enfin, la situation financière risque d’être intenable si l’activité baisse et que l’entreprise ne peut plus rembourser son emprunt.